Le 31 mars 1869, le chef de file du mouvement spirite, Allan Kardec, rejoignait les confins de l’au-delà, après avoir, sa vie entière, théorisé et enseigné la philosophie spirite, c’est-à-dire la communication avec les morts.

Le Maíor País espirita do mundoTombe d'Allan Kardec

Si en France le mouvement ronronne, le Brésil se considère comme : « Le Maíor País espirita do mundo », vous l’aurez compris, la terre d’élection du spiritisme.
Avec plus ou moins 6 millions d’adeptes, le spiritisme a envahi toutes les strates et sphères de la société brésilienne. Ainsi, un nombre incalculable d’associations spirites en tout genre ont vu le jour : association de magistrats, de médecins, de psychologues, d’artistes et même de militaire spirite ! Les médias ne sont pas en reste, chaque dimanche l’émission spirite brésilienne, Transition, est diffusée sur Rede TV. Si vous projetez un voyage au pays de la Samba, sachez que les villes de Curitiba ou São Paulo disposent chacune d’un musée du spiritisme.

La charité : épicentre de la sagesse spirite

La doctrine d’Allan Kardec arrive au Brésil à la fin du XIXème siècle dans le sillage du positivisme d’Auguste Comte. Les intellectuels brésiliens accueillent avec intérêt cette science nouvelle, venue de France par l’intermédiaire de Gaétan Leymarie. La doctrine se propage à travers différentes revues et journaux mais aussi grâce à des pionniers influents et convaincus comme le député Rio Bezerra de Menezes, António Goncalves da Silva, Cairbar Schutel et le médecin Augusto Militão Pacheco. En 1884, la fédération spirite brésilienne voit le jour.
La doctrine spirite n’enseigne pas uniquement le dialogue avec les morts, elle encourage nombre de valeurs humanistes telle que la charité. Un nombre grandissant de centres spirites s’ouvrent du nord au sud prodiguant soins médicaux et secours ainsi qu’un enseignement spirite aux nécessiteux. Aujourd’hui, les centres pallient aux défaillances du système social et sont reconnus d’utilité publique. Ainsi écoles d’alphabétisation, crèches, centres médicaux ou de réinsertion, et cliniques viennent quotidiennement en aide gracieusement à des milliers de personnes.

Cocktail religieux spécial Brasil !

« Le spiritisme s’appuie sur les bases fondamentales de la religion et il respecte toutes les croyances » écrit Allan Kardec dans Le livre des Médiums. « La philosophie spiritualiste » d’Allan Kardec intègre les Évangiles dans son enseignement. Si la France catholique, fille de l’église apostolique et romaine, condamne les pratiques spirites, les brésiliens passent sans tourment du bénitier à la table tournante.
D’autres croyances afro-brésiliennes se mêlent au spiritisme. En effet, les esclaves africains ont apporté avec eux diverses croyances qu’ils associent au spiritisme. Le Candomblé, culte des Orixás, vénèrent des dieux issus de la nature ainsi que l’Umbanda et le Quimbanda qui dans leurs pratiques invoquent les esprits des défunts et usent de sacrifices d’animaux. Ces religions sont des variantes de la Macumba : l’ensemble des cultes afro-brésiliens.

Chico Xavier, le médium spirite superstar !Épitaphe sur la tombe d'Allan Kardec

De 1980 à 1981, une fièvre étrange s’empare du peuple brésilien, pétitions et comités de soutien s’élèvent un peu partout, le but : l’obtention du prix Nobel de la paix pour l’honorable citoyen Chico Xavier ! Le médium-psychographe et spirite Chico Xavier (1910-2002) a entretenu la flamme spirite à travers de nombreux ouvrages.
Fils de parents pauvres et analphabètes, la famille se convertit au spiritisme suite à la guérison inexpliquée d’une des leurs. En 1927, le jeune Chico fonde le centre spirite « Luis Gonzaga » et développe son don de médium et de psychographe. En 1932, paraît son premier recueil de poésies entièrement dicté de l’au-delà par d’illustres poètes : Le Parnasse d’outre-tombe. Ce recueil sera suivit de 400 ouvrages de sagesse spirite mais également de romans et traités dont les ventes sont phénoménales, tant au Brésil qu’à l’étranger.
En 2010, la Société Sony Picture produit un biopic sur la vie de l’illustre médium, tiré de la biographie La vie de Chico Xavier du journaliste Marcel Souto Maior. Le film attire, à lui seul, plus de 3,4 millions de spectateurs en salle !

 

Si vous n’êtes pas libres de venir fleurir la tombe d’Allan kardec ce jour, ce qui est à déplorer, une seconde chance s’offrira à vous le 18 avril ! Cette journée, votée par le parlement brésilien en 2007, est la journée nationale du spiritisme au Brésil, elle commémore la date de parution du Livre des Esprits, l’évangile de tous les adeptes à travers le monde !

Pour en savoir d'avantage sur les spirites qui reposent au cimetière du Père Lachaise, vous pouvez suivre le parcours prédéfini de l'application : Les spirites.