BALZAC (de) Honoré
Écrivain

Honoré de Balzac est né à Tours le 20 mai 1799, journaliste, imprimeur, critique littéraire, dramaturge et surtout écrivain, il est associé au mouvement littéraire du roman réaliste. On lui doit la colossale Comédie humaine, un ensemble de 90 romans et nouvelles, philosophiques, fantastiques ou poétiques, dans laquelle il dépeint la diversité sociale de son temps, la puissance de la destinée. Balzac influence de nombreux auteurs, seul le manque d’argent permanent l’empêche de jouir de son succès. L’ogre des lettres françaises s’éteint le 18 août 1850.
Si vous souhaitez en savoir d'avantage sur les débuts littéraires de Balzac, vous pouvez lire Le billet Livre Paris 2016, vu du zinc céleste

« Vous devenez si économe que vous finirez par trouver le moyen de vous nourrir en humant l’air de la cuisine » si Balzac écrit ces propos dans le père Goriot, voilà une chose qui n’aurait pu advenir à son auteur ! Né à Tours le 20 mai 1799, destiné à la carrière de notaire, Balzac se tourne vers la littérature. En 1825, Balzac se fait éditeur et achète une imprimerie, ses deux entreprises échouent, la dette qui lui incombe est colossale, dettes et entreprises hasardeuses seront son lot toute sa vie durant! Le roman La physiologie du mariage, lui confère un joli succès notamment auprès des femmes. En 1830, il écrit dans la revue de Paris et la Revue des deux mondes. En 1832, il élabore le plan de la Comédie humaine, une œuvre considérable qui aura pour dessein l’étude des mœurs rurales et urbaines ainsi que les destinées de son temps. Peau de chagrin, Le colonel Chabert puis Eugénie Grandet et Le père Goriot, cette « cathédrale » comportera 137 volumes, 90 romans et nouvelles verront le jour de son vivant. Son œuvre se rattache au mouvement réaliste qui a pour objet l’observation des réalités contre le sentimentalisme romantique. Sa puissance créatrice et son génie de l’observation feront de Balzac un monstre sacré de la littérature française. Bon vivant, amateur de femmes, aimant le luxe et la grande vie, Balzac, quand il n’écrit pas déploie toute son énergie soit à éponger les dettes faramineuses qu’il accumule soit à fuir ses créanciers. Les voyages, les excès, le travail acharné auront raison du génie qui meurt le 18 août 1850 à l’âge de 51ans. Le buste de bronze figurant sur la tombe de Balzac est l'oeuvre de David d'Angers.

Thématiques associées : Littérature  XIXème siecle