COQUATRIX Bruno
Imprésario

Bruno Coquatrix est né le 5 août 1910 à Ronchin. Il fut le mythique directeur de la salle de spectacle parisienne : l’Olympia. De 1954 à 1979, il propulse les jeunes talents et reçoit les plus grandes stars mondiales. De Piaf à James Brown, de Black Sabbath à Mireille Mathieu, tous ont mis le feu à l’Olympia ! Monsieur Bruno Coquatrix, après une vie consacrée à la musique et aux artistes, s’éteint le 1er avril 1979 à Paris. pour plus d'information sue Bruno Coquatrix et l'Olympia vous pouvez lire le billet : En avant la musique.
L’Olympia : The place to be ! Inaugurée en 1893, l’Olympia propose des spectacles de music hall et des attractions de foire. Sa première vedette n’est autre que la Goulue, danseuse de cancan rendue célèbre par le peintre Toulouse Lautrec, ainsi que Loie Fuller, pionnière de la danse moderne. De 1911 à 1914, Mistinguet et Yvonne Printemps tiennent le haut de l’affiche, mais la guerre fait rage et l’Olympia doit fermer. Bruno Coquatrix devient directeur de la salle en 1954. Ancien imprésario, l’homme a l’oeil et présente au public de jeunes artistes, Bécaud en 1954 et Dalida en 1956 puis Sylvie Vartan, lesquels auront le succès qu’on connaît. Très vite l’Olympia devient par la force de son directeur un temple incontournable de la musique française : Barbara, Georges Brassens, Brel, Aznavour, Ferré , et internationale : Sinatra en 1962, Otis Redding en 1966, les Rolling Stones et les Beatles en 1964 pour ne citer qu’eux. À la mort de son manager en 1979, la salle est reprise par sa femme et sa fille. Détruit et rebâti à quelques pas, le nouvel Olympia ouvre de nouveau ses portes en 1997, modernisé. Il garde cependant sa façade d’origine. Acheté par Vivendi Universal en 2001, il est encore aujourd’hui un monument majeur de la musique à travers le monde. Du son pop rock électro, jazz ou variétés, il n’est pas un artiste qui ne rêve d’accrocher l’Olympia à son palmarès. Monsieur Coquatrix, le public vous salue bien bas !

Thématiques associées : Musique  Spectacle  XXème siècle