DEMIDOFF STROGONOFF Élisabeth
Comtesse et aristocrate russe

La comtesse russe Elisabeth Demidoff Strogonoff est née le 5 février 1779. Elle épouse Nicolas Demidoff, un riche industriel et mécène russe, puis, après leur séparation, elle part vivre à Paris où elle meurt le 8 avril 1818. Sa sépulture est l’une des plus imposantes du Père Lachaise. Les têtes d’ours, de loups, d’hermines, les maillets, qui ornent le mausolée symbolisent les origines russes et illustrent la fortune découlant des différentes mines et fonderies dont la famille était propriétaire.
Le mausolée de la comtesse Elisabeth Demidoff Strogonoff est réalisé par les architectes Jaumet et Chatillon puis décoré par le sculpteur Fernand Quaglia. D’une hauteur de 31 mètres, se développant sur 4 étages en sous-sol et 3 étages superieurs, il est l’édifice le plus haut du cimetière qu’un sarcophage entouré de 6 colonnes en couronne. Le tombeau est orné de différents symboles qui rappellent l’origine de la famille comme l’ours pour la Russie, ainsi que les attributs de leur fortune : le maillet et l’hermine pour les mines et fonderies qu’ils possédaient dans l’Altaï et l’Oural. Les quatre gueules de loups figurant sur chaque coté de la sépulture ont fait courir bien des rumeurs sur la comtesse, le loup étant le serviteur du vampire… La légende voudrait que la riche défunte offre l’intégralité de sa fortune à qui passera dans son tombeau 365 jours et nuits à ses cotés. La légende attira de malheureux candidats, la fortune attend toujours les téméraires.

Thématique associée : XIXème siecle