Entrée du Cimetière
Votre voyage commence ici...

« Chaque citoyen a le droit d’être enterré quelle que soit sa race ou sa religion » décrète le consul Napoléon Bonaparte, de plus la capitale manque cruellement de lieu d’inhumation depuis la fermeture du cimetière des innocents en 1780. C’est ainsi que l’état se porte acquéreur de Mont-Louis, un domaine acquis par les jésuites au XVIIeme siècle. Un illustre personnage honora les lieux de sa présence : le père de La Chaise confesseur du roi Louis XIV. La conception de la grande nécropole de l’Est parisien est confiée à l’architecte Alexandre-Théodore Brongniart à qui l’on doit le palais de la bourse à Paris. Le cimetière ouvre ses portes en 1804 mais la population le boude, il faut attendre le transfert de Molière, La Fontaine et des corps d’ Héloise et Abélard en 1817 pour qu’enfin les incorrigibles parisiens l’adoptent ! Aujourd’hui, le cimetière s'étale sur une superficie de 44 hectares et abrite 70 000 concessions de styles divers : baroque, gothique, Napoléon III, néo-byzantin… À la fois jardin rassemblant plus 5300 arbres, promenade romantique et enchanteresse mais aussi lieu de mémoire et de recueillement, cette nécropole unique en ce genre attire l’attention de millions de visiteurs français et étrangers. Le mystère et le charme unique du Père Lachaise n’en finit pas de surprendre et de fasciner.

Thématique associée : XVIIIème siècle