HAUSSMANN Georges
Préfet de la Seine

Le préfet de la seine Georges Eugène Haussmann est né le 27 mars 1809 à Paris. Napoléon III charge le baron de moderniser et d’embellir la capitale. « L’Attila des expropriations », comme on le surnomme, démolit les quartiers insalubres et insurrectionnels, aère les quartiers créant parcs et jardins, perce des avenues, ouvre des perspectives et dresse des façades uniformisées en pierres de taille. Les travaux s’étalent sur 18 ans, plus de la moitié de la ville change de physionomie. Haussmann est destitué de ses fonctions en 1870 mais ses successeurs reprendront les grandes lignes de son projet. Le grand bâtisseur s’éteint à le 11 janvier 1891 à Paris.
L’architecture Haussmannienne est indissociable de l’image de Paris. Les travaux d’Eugène Haussmann vont transfigurer Paris de 1852 à 1870 et faire basculer l’ancienne ville médiévale insalubre dans l’ère moderne de l’urbanisme et de la circulation des hommes et des marchandises. A grands renforts de démolitions intensives et d’expropriations musclées sortiront de terre : le parc Monsouris et des Buttes-Chaumont, les axes : Place de l’Etoile à Place de la Nation et de la gare de l’Est à l’Observatoire, le théâtre de la Ville, le théâtre du Châtelet, la gare de l’Est, la gare de Lyon, un système d’alimentation en eau et d’évacuation des eaux usées. Le cahier des charges de l’immeuble, dit « Haussmannien » est très strict : la façade est en pierre de taille parée de balcons et corniches, la hauteur de l’immeuble est proportionnelle à la largeur de la voirie, 6 étages maximum, la ligne architecturale doit former un bloc afin de créer une unité qui accentue la ligne de fuite des perspectives. Haussmann fait des émules en province c’est ainsi que les villes de Dijon, Lille, Toulouse, Lyon et Marseille seront réamenagées. Monsieur Haussmann, Paris vous dit : Merci !

Thématiques associées : Politique  Architecture  XIXème siecle