INGRES Dominique
Peintre

Le peintre néo-classique, Dominique Ingres, est né le 29 août 1780 à Montauban. Elève de David, fasciné par Raphaël, Ingres excelle aussi bien comme portraitiste, peintre d’histoire ou de nus comme en témoigne la célèbre “Grande Odalisque” de 1814 ou “le Bain Turc” de 1862. Ingres dirige la Villa Médicis de 1835 à 1840, sa peinture classique et réaliste influencera des peintres aussi divers que Puvis de Chavannes, Gauguin et Picasso. Il meurt le 14 janvier 1867 à Paris.
Dominique Ingres est fasciné par l’Orient comme le furent bon nombre de peintres, tel Eugène Delacroix à la même époque, mais à l’instar de ce dernier, Ingres ne s’y rendit jamais. Le peintre imagine, fantasme l’orient, il collectionne les gravures s’y rapportant et collecte des informations, c’est ainsi qu’il lit les Lettres d’une ambassadrice anglaise en Turquie au XVIIIsiècle de Lady Montagu qui eut l’occasion de visiter un bain pour femmes à Istanbul. Ingres est âgé de 82 ans lorsqu’il termine Le Bain turc, cette œuvre érotique tardive, est l’aboutissement de nombreuses études et recherches sur le sujet. Le tableau est livré en décembre 1860 à son commanditaire le Prince Napoléon (1822-1891) mais sa pieuse et prude épouse Marie Clotilde de Savoie, choquée par l’érotisme saphique de la toile, n’en veut pas. Ainsi le Bain turc est renvoyé à l’artiste qui le retravaille jusqu’en 1863. Le sulfureux tableau est acquis par l’ambassadeur turc Khalil Bey, grand collectionneur d’art en 1867. Ce n’est qu’en 1905 que la toile fut présentée au public, on dit qu’un certain Pablo Picasso fut subjugué par cette œuvre.

Thématiques associées : Art  XIXème siecle