MADEMOISELLE Rachel
Comédienne

Mademoiselle Rachel où comment une jeune mendiante, quasi analphabète, devient à l’âge de 20 ans la tragédienne la plus adulée de son temps ? Née en Suisse le 21 février 1821 dans le plus grand dénuement, la jeune comédienne joue pour la première fois, en 1837, au théâtre du gymnase et entre à la comédie Française en 1838. Elle interprète les grandes héroïnes de Corneille, Voltaire et Racine, parcourt les scènes européennes et est admirée des plus grands. Elle meurt malade et épuisée à l’âge de 37 ans au Cannet en 1858.
Le talent de la jeune comédienne attire à elle les plus illustres personnages de son temps, les têtes couronnées comme la reine Victoria, le Tsar Nicolas II, ainsi que Louis Philippe mais aussi la fine fleur littéraire des salons de Madame Récamier : Stendhal, Théophile Gautier, Chateaubriand, Hugo, Lamartine et Dumas père et fils ! Parmi ses fidèles admirateurs figure également le célèbre poète et tragédien romantique Alfred de Musset, un temps son amant. Il dit à son propos : « Où a-t-elle appris le secret d’une émotion si forte et si juste ?…Il faut nécessairement reconnaître la, une faculté divinatoire, et qui ressemble à ce qu’on appelle une révélation. Tel est le caractère du génie… »

Thématiques associées : Spectacle  XIXème siecle  Théâtre