MASSENA André
Maréchal

Le maréchal André Masséna est né à Nice le 6 mai 1758. Lors de la première campagne d’Italie en mars 1796, il s’illustre à Rivoli sous les ordres du général Napoléon Bonaparte puis remporte la bataille décisive à Zurich contre l’armée de l’archiduc Charles en Juin 1799. Suite à sa défaite lors de la guerre d’Espagne contre le futur général welligton, Masséna est mis à l’écart par un Napoléon furieux. Le général meurt le 4 avril 1817 à Paris.
André Masséna, débute sa carrière de militaire sous l'ancien régime. De 1775 à 1789, il sert dans le régiment de Royal-Italien, régiment d’infanterie italien du Royaume de France. En 1792, il est élu lieutenant-colonel du deuxième bataillon du Var, affecté à l'armée d'Italie, il se révèle particulièrement efficace lors de l'invasion de Nice, sa ville natale. Promu général de brigade puis général de division en 1793, il participe à la première campagne d'Italie sous les ordres de Napoléon Bonaparte de onze ans son cadet. Il s'illustre à Rivoli. Commandant en chef de l'armée d'Helvétie, il réussit à repousser les Austro-Russes au-delà du Rhin évitant par là-même l'invasion de la France. Son opposition au Consulat ne l'empêche pas d'être nommé Maréchal d'Empire en 1804, duc de Rivoli en en 1804 et prince d'Essling en 1808. En 1810, commandant en chef de l'armée du Portugal, il est mis en échec par les anglais commandés par Wellington. Masséna tombe en disgrâce et Napoléon le confine au commandement de la division militaire de Marseille. Il conserve ce poste à la Restauration et pendant les cent jours il se rallie sans enthousiasme à Napoléon.A la deuxième Restauration, il fait l'objet d'une dénonciation qui l'accuse d'avoir favorisé par son inaction la progression de l'Empereur après son débarquement. Le sachant gravement malade le gouvernement royal laisse s'enliser la procédure jusqu'à la mort du Maréchal le 4 avril 1817 à Paris.

Thématiques associées : Armée  XIXème siecle