MÉLIÈS Georges
Cinéaste

L’incroyable cinéaste, prestidigitateur, illusionniste Georges Méliès voit le jour à Paris le 8 décembre 1861. Véritable pionnier du cinéma, à la fois scénariste, producteur, réalisateur, il invente de nombreux procédés comme le fondu enchaîné, le sur-impression, le ralenti, l’accéléré. Les trucages sont sa marque de fabrique, il tourne des centaines de courts-métrages et réalise le premier film de Science Fiction du monde, le génial le voyage dans la lune en 1902. L’ingénieux et sensationnel Méliès meurt le 21 janvier 1938 à Orly.
En 1888, Georges Méliès acquiert le théâtre Robert Houdin, il y crée des spectacles d’illusions pour lesquels il conçoit les costumes, le décor, la mise en scène et les trucages, véritable école de formation pour ses futures activités. En 1895, il assiste médusé à la première projection cinématographique des frères Lumière, il décide d’acheter le brevet de leur invention lesquels refusent, il se procure donc une invention similaire à Londres. Rapidement, il crée la Star Film et projette ses premiers essais en 1896, l’année suivante il ouvre le premier studio de cinéma dans sa propriété de Montreuil. Méliès sort en 1902 le film mythique Le voyage dans la lune, 16 minutes d’innovations et de prouesses techniques, il tourne pas moins de 520 courts métrages jusqu’en 1912. Avec le succès vient le piratage, allègrement pratiqué en Amérique, Méliès échoue dans ses tentatives de protection. La guerre 14-18 sonne le glas de l’aventure théâtrale puis cinématographique, les créanciers sont à ses trousses, il vend sa propriété, ses biens, ses films sont vendus ou détruis. Georges Méliès, pauvre, tombe dans l’oubli, on le croit mort ! Léon Druhot alors rédacteur en chef du journal « Ciné journal » retrouve la trace de Méliès et le sort de l’ombre. Méliès s’éteint le 21 janvier 1938.

Thématiques associées : Cinéma  XXème siècle