MOUSTAKI Georges
Chanteur, auteur et compositeur

« Ce juif errant, ce pâtre grec» est né à Alexandrie en Egypte le 3 mai 1934. Chanteur, auteur compositeur, il est remarqué et soutenu par Georges Brassens, il vit une courte idylle avec Edith Piaf en 1958 et lui écrit les paroles de Milord. Dans les années 60, il écrit pour Serge Reggiani, Yves Montand , Barbara, Juliette Gréco, et Dalida. Lors des événements de mai 68, il compose Le métèque ; la chanson est traduite en 12 langues et devient un hymne symbole de paix et de fraternité. Moustaki voyage à travers le monde, il trempe sa guitare dans la musique des autres et rentre illuminé de sonorités nouvelles, brésiliennes ou orientales. Atteint d’une maladie pulmonaire, le chanteur met fin sa carrière en 2011. Le citoyen du monde s’éteint à Nice le 23 mai 2013.
Pour en savoir plus sur la relation Edith Piaf-Georges Moustaki , vous pouvez lire le billet : Les amants du Père Lachaise
Georges Moustaki né Guiseppe Mustacchi voit le jour en 1934. Il grandit dans l’univers cultivé et cosmopolite d’Alexandrie. Amoureux de la culture Française, il arrive à Paris en 1951. Il rencontre Georges Brassens, son maître, dont il adopte le prénom. En 1958, il écrit les paroles de la chanson Milord pour Edith Piaf avec qui il vit une courte passion puis, il compose avec succès pour Yves Montand, Dalida et Juliette Gréco. A la même époque, il rencontre Barbara, il écrit les paroles de la chanson La longue dame brune, qu’ils chanteront en duo en 1967, elle lui présente l’acteur Serge Reggiani qui lui demande un album ; les chansons Sarah, Ma liberté, Ma solitude deviendront les plus connues du répertoire de Reggiani. 1968 est une année qui lui va bien, il souffle un vent nouveau de liberté, c’est dans cet esprit qu’il compose Le métèque, cette chanson deviendra un hymne. En 1970, il fait sa première grande salle, Bobino, puis il part en voyage à travers le monde, la musique brésilienne l’impressionne, il reprend la chanson de Carlos Jobim Les eaux de Mars dans l’album Déclaration en 1973. Au gré de ses rencontres et de ses voyages Georges Moustaki aura composé 28 albums dont 7 en live et écrit de nombreuses musiques de films ainsi que 9 livres dont un recueil de souvenirs Les filles de la mémoire en 1989. Une maladie pulmonaire le contraint d’arrêter de chanter, il met fin à sa carrière en 2011. Il meurt sous le soleil de Nice le 23 mai 2013, à l’âge de 79 ans.

Thématiques associées : Musique  XXème siècle