MUR DES FÉDÉRÉS
Symbole de la Commune

Le mur des fédérés : symbole de lutte ouvrière et des libertés. Durant la commune, le samedi 27 mai 1871, à la fin de ce que l’on nomme “la semaine sanglante”, les troupes versaillaises d’Adolphe Thiers donnent l’assaut au cimetière du Père Lachaise où sont retranchés les fédérés. Les combats sont d’une extrême violence, les communards mal équipés, se battent au corps à corps entre les sépultures. En fin de journée, le 28 mai, 147 prisonniers fédérés sont fusillés puis jetés dans la fosse commune située au pied du mur. Le 23 mai 1880, Jules Guesde, leader du mouvement ouvrier, organise un rassemblement au Mur des fédérés, près de 25 000 personnes répondent présent. Dès lors, chaque année s’effectue une “montée au mur” qui réunit : militants de gauche, amis de la commune de Paris, défenseurs des droits de l’Homme et des libertés en général.

Thématiques associées : Politique  Armée  XIXème siecle