MURAT Joachim
Maréchal

Le maréchal d’Empire Joachim Murat est né le 25 mars 1767 à Labastide-Fortunière. Grand duc de Berg et de Clèves, prince d’Empire et roi de Naples de 1808 à 1815, il fut aussi le beau frère de Napoléon Ier grâce à son mariage avec Caroline Bonaparte. Capturé alors qu’il tente de reconquérir Naples, il meurt fusillé à Pizzo le 13 octobre 1815.
Le très ambitieux Joachim Murat rentre dans l’armée en 1787. D’un caractère tempétueux, il est renvoyé pour insubordination en 1789 puis réintègre les rangs en 1791. Après la campagne d’Egypte, il est nommé général de division en 1799. Malgré les réticences de Napoléon qui ne l’apprécie guère, il épouse Caroline la dernière sœur de l’Empereur. Murat participe à la campagne d’Italie, il est nommé maréchal d’Empire en 1804 et en tant que membre de la famille impériale, il porte le titre de Prince. De 1805 à 1808, Murat participe à toutes les campagnes à la tête de la cavalerie. Il s'illustre aux batailles d'Austerlitz, d'Iéna et d'Eylau. En 1805, il devient grand-duc de Berg et de Clèves. Murat est nommé, en 1808, lieutenant-général de l'armée d'Espagne et devient la même année roi de Naples. Il récupère l'île de Capri mais échoue dans la reconquête de la Sicile en 1810. Lors de la campagne de Russie, Murat s’illustre brillamment à la bataille de la Moskova mais la rudesse du climat et les cosaques auront raison de la cavalerie française. En janvier 1814, Murat signe un traité d'alliance entre l'Autriche et Naples mais lorsqu'il apprend l’abdication de l'Empereur, le Prince déclare la guerre à l'Autriche. Copieusement battu, il se réfugie à Cannes. Lorsque Napoléon échoue à la bataille de Waterloo, Murat fuit en Corse. Le Prince, insatiable, tente une reconquête de Naples en septembre 1815 mais il n’est pas le bienvenu en Calabre. Il est fait prisonnier à Pizzo et meurt sous les balles d’un peloton d’exécution le 13 octobre 1815.

Thématiques associées : Politique  Armée  XVIIIème siècle  XIXème siecle