ROBERTSON Étienne Gaspard
Aéronaute et créateur de fantasmagories

Étienne Robertson est né le 15 juin 1763 à Liège en Belgique. Ce touche à tout fut à la fois peintre, dessinateur, aéronaute, opticien et surtout fantasmagore! Grâce au “fantascope”, Roberston projette sur une toile des petites saynètes en mouvement où apparaissent fantômes, spectres, diablotins le tout accompagné de bruitage, l’effet visuel est saisissant. Ce petit commerce profite de l’engouement de l’époque pour l’ésotérisme et l’occultisme. Robertson lutta ardemment pour conserver secret son procédé. Il meurt le 2 juillet 1837 à Paris.
Réalisé de son vivant par l’architecte Charles Guillard, l’imposant tombeau de Roberston expose les deux facettes du personnage. Sur une face est représentée sa passion pour l’aérostat et sur l’autre, une scène du spectacle de fantasmagorie. Ces deux bas-reliefs sont l’oeuvre du sculpteur ornementaliste François Hardouin. Mais qui est donc ce curieux Monsieur Robertson? Alors qu’il assiste à un spectacle de lanterne magique en 1793, Robertson a l’idée de complexifier le procédé. Grâce à ses talents de peintre et de dessinateur ainsi qu’à son savoir de professeur d’optique. Robertson invente le Fantasmagore! A l’aide d’images projetées d’un lieu invisible aux yeux du spectateur, mais aussi de bruitage et de fumée, Robertson élabore des saynètes où apparaissent fantômes, spectres et créatures maléfiques en mouvement. Ces créations sont saisissantes et provoquent parfois la panique si bien qu’elles seront interdites par les autorités. Roberston déménage à Bordeaux où il réalise son premier vol en ballon en temps que passager. De retour à Paris en janvier 1799, il propose un nouveau spectacle qu’il exploitera durant 4 ans avant de se produire un peu partout en Europe, en Russie et aux Etats-Unis. Aérostier passionné, il réalise 59 ascensions dont l’une le 27 août 1783 restée fameuse car elle s’effectue sous les yeux de l’illustre Benjamin Franklin. Robertson établit à Hambourg le record d’altitude en montgolfière.

Thématiques associées : Spectacle  XVIIIème siècle  XIXème siecle