ROMAINS Jules
Écrivain

Louis Henri Jean Farigoule dit Jules Romains est né à Saint Julien Chapteuil le 26 août 1885. Poète, écrivain pacifiste, il est dans les années 20, l’un des trois dramaturges les plus joués au monde. En 1923, il publie la célèbre pièce, devenue aujourd’hui un classique, Docteur Knock ou le triomphe de la médecine, sur le thème de la manipulation et l’omnipotence de la médecine. De 1932 à 1946, il écrit Les hommes de bonne volonté, une œuvre romanesque foisonnante de 27 volumes. Il rejoint les bancs de l’Academie Française en 1946. Jules Romain s’éteint à Paris le 14 août 1972.
Knock ou le triomphe de la médecine est jouée pour la première fois à Paris le 15 décembre 1923 à la comédie des Champs-Élysées. La pièce est dirigée par Jacques Hébertot et interprètée par Louis Jouvet qui signe également les décors et les costumes. Jouvet jouera également le rôle du docteur Knock dans le film éponyme de 1951. La pièce est une satire du monde de la médecine, ses abus de pouvoir, son vocabulaire incompréhensible et surtout de la manne financière extraordinaire qu’elle représente. La pièce n’a rien perdu de son actualité, en voici un extrait : « vous me donnez un canton peuplé de quelques milliers d’individus neutres, indéterminés. Mon rôle, c’est de les déterminer, de les amener à l’existence médicale. Je les mets au lit et je regarde ce qui va pouvoir en sortir : un tuberculeux, un névropathe, un artério-scléreux, ce qu’on voudra, mais quelqu'un, bon dieu ! quelqu'un ! Rien ne m’agace comme cet être ni chair ni poisson que vous appelez un homme bien portant. »

Thématiques associées : Littérature  XXème siècle  Théâtre