ROTHSCHILD (de) James
Banquier

Le Baron James de Rothschild est né à Francfort-sur-le-Main le 15 mai 1792. Il est le patriarche de la branche de Paris de la dynastie Rothschild. Banquier avisé, il finance divers gouvernements politiques durant la Restauration, la monarchie de Juillet, ainsi que l’état belge et d’autres états européens. Anobli par l’empereur d’Autriche, il meurt à Paris le 15 novembre 1868 laissant à ses héritiers une fortune colossale de 150 millions de francs or ainsi qu’une exceptionnelle collection de tableaux.
Fils de Mayer Amschel Rothschild, le fondateur de la dynastie du même nom, il épouse en 1824 sa nièce Betty de Rothschild. C’est en mars 1811 qu’il débarque à Paris et crée l'établissement financier « MM. de Rothschild Frères ». La famille Rothschild finance la Grande-Bretagne contre Napoléon afin de recouvrer les bonnes grâces du gouvernement français, il offre à Louis XVIII cinq millions de francs. Durant la Restauration et la monarchie de Juillet, il gère la fortune personnelle du roi Louis-Philippe mais également le jeune état Belge, finance aussi l’indépendance grecque ainsi que l’unité italienne. Il pourvoit également à la trésorerie de l’Espagne et de l’Autriche. Sous la monarchie de Juillet, le Baron James de Rothschild est l’homme le plus riche de France avec le roi. Véritable personnage de roman, sa vie inspira trois écrivains français : Stendhal dans Lucien Leuwen, Balzac dans le père Goriot, Melmoth réconcilié et La maison Nucingen puis Zola dans L’argent.

Thématiques associées : Divers  XIXème siecle