SIGNORET Simone
Comédienne

L’inoubliable Simone Signoret est née le 25 mars 1921 à Wiesbaden en Allemagne, mariée au réalisateur Yves Allégret, elle joue dans ses films notamment Dédée d’Anvers en 1948. Elle rencontre Yves Montand en 1949, véritable coup de foudre, elle divorce et l’épouse en 1951. Les films Casque d’or en 1951 et Les diaboliques en 1954 vont la propulser au rang de vedette, Hollywood lui décerne l’Oscar de la meilleure actrice en 1960 ! Simone Signoret, femme engagée, partage avec Montand l’affiche de L’aveu de Costa Gavras. Les César de 1978 la consacrent meilleure actrice de l’année pour La vie devant soi. Sa filmographie impressionnante la place au firmament des étoiles du cinéma français. Simone Signoret tire sa révérence le 30 septembre 1985.

Simone Kaminker dite Signoret, est née le 25 mars 1921 en Allemagne, son père s’engage dans la France libre en 1940, alors elle travaille comme dactylo pour nourrir la famille. En 1948 elle épouse le réalisateur Yves Allégret et tourne avec lui plusieurs films dont : Dédée d’Anvers en 1948. A Saint Paul de Vence, elle fait la connaissance d’Yves Montand, le coup de foudre est total, elle divorce, il l’épouse en 1951. Elle enchaîne les tournages : Thérèse Raquin de Marcel Carné puis Les Diaboliques en 1954, sa carrière est lancée. Le couple "Signoret-Yves Montand" uni, à la scène comme à la ville, revendique clairement leur attachement au parti communiste et partent ensemble pour une tournée dans les pays de l’Est. 1959, on change de continent, l’intelligentsia New Yorkaise leur ouvre les portes des théâtres, puis celles d’Hollywood. Simone obtient l’Oscar de la meilleure actrice en 1960 pour le film anglais Les chemins de la haute ville. Les français croisent un autre couple mythique celui de Marilyn Monroe et Arthur Miller ce qui ne sera pas sans incidences sur leur vie privée. En 1969, l’actrice tourne avec Lino Ventura L’armée des ombres, puis fidèles à leurs convictions, Montand et Signoret sont à l’affiche du film politique de Costa Gavras L’aveu en 1970. La cérémonie des César de 1978 la consacre « actrice de l’année » pour le rôle remarquable de Madame Rosa dans La vie devant soi de Moshé Mizrahi. Simone Signoret s’éteint le 30 septembre 1985. Enterrée au Père Lachaise, elle sera rejointe par Yves Montand en en 1991.

Thématiques associées : Cinéma  XXème siècle